L’été sera torride… au No.20 Oui.

 

L’été sera torride… au No.20 Oui.

C’est une certitude. Il a posé ses valises dans la circonscription No. 20 en marge des prochaines législatives. Avec l’aide de ses proches, dont son père et principal conseiller, Chan Badhain, Roshi multiplie les rencontres avec les familles et habitants, et les affiches du Reform Party ont fait leur apparition dans tous les coins de rue de la circonscription. Il se chuchote que Roshi, déçu par la débâcle de décembre 2017 et du manque de soutien des Quatrebornais, a renoué contact avec ses colistiers, dont le leader de l’opposition et celui qui l’avait traité de tous les maux, Koomaren Chetty, aujourd’hui membre du PMSD. Celui qui a démissionné du Parlement et provoqué une partielle l’année dernière, estime ainsi qu’il a de meilleures chances d’émerger dans cette circonscription, où d’ailleurs il y habite tout comme son père.

Certains observateurs voient même son arrivée dans le fief et chasse gardée de Rajesh Bhagwan, connu le ‘Buldozer des Mauves, comme le nouveau feuilleton politique de l’été. Le candidat mauve a obtenu un taux de 47.345% de voix lors des élections de 2014, terminant largement en tête. Une performance certes nettement en dessous de ses précédentes participations, mais il reste un indéboulonnable pour y avoir été élu à 8 reprises, dont 5 fois en tête de liste.

Les services météorologiques l’ont déjà prédit : l’été sera chaud, très chaud… Au No. 20 il sera sans aucun doute torride !

Le profil, le caractère et la personnalité de ces deux politiciens semblent en effet annoncer bien d’événements et de matches avant la lettre.