Hasard ou coïncidence ?

 

Hasard ou coïncidence ?

La photo fait actuellement le tour du web. Navin Ramgoolam, Xavier Duval, Alan Ganoo et Steeve Obeegadoo… Réunis pour le lancement de ‘The Political History of Mauritius’, dernière oeuvre de l’historien de feu Moonindra Nath Varma. Voyons voir. Le hasard veut que seuls le leader du PTr et les trois autres soient présents à cette cérémonie de lancement. Et pas n’importe qui : XLD, son pote de toujours qui joue actuellement au ‘zoli mamzel’; Alan Ganoo, qui attend son heure pour grimper dans le bon wagon; et Steven Obeegadoo, énième dissident du MMM qui a quitté le bateau mauve et qui est en quête d’un nouvel avenir politique. La coïncidence veut qu’ils se soient retrouvés ensemble pour immortaliser ce moment.

On veut bien y croire, sauf que Navin Ramgoolam a encore une fois voulu berner tout le monde en disant « que le PMSD et le PTr peuvent être des adversaires politiques, mais jamais des ennemis (…) Je félicite Xavier-Luc Duval d’avoir démissionné… ». Le Leader des Bleus, tout content, lâchera pour sa part qu’il est « satisfait que divers courants politiques se retrouvent sur la même plateforme (…) we are making history today » et ne manquera pas de complimenter à son tour Navin Ramgoolam en parlant du «shared history of PTr and PMSD (…) There will be always a mimimum between us ». De quel minimum parle-t-il ? Est-ce bien les couleuvres qu’il a avalées au cours de sa récente et dernière escapade avec le PTr de Ramgoolam entre 2010 et 2014 ?

En voici une petite liste : – 2010 : a subi l’humiliation d’être rétrogradé comme ministre de l’Intégration sociale après avoir été vice-Premier ministre, ministre du Tourisme, des Loisirs et des Communications extérieures de 2005-2010 – 2011 : il est reconduit comme vice-Premier ministre et ministre des Finances après le départ du MSM – 2013 : Ramgoolam l’oblige avaler la couleuvre nommée Sik Yuen son « propre dimoune » placé au ministère du Tourisme et qui le défiera en lui faisant comprendre qu’il n’obéit quà Navin Ramgoolam. – 2013 : En février, Michael Sik Yuen révoque son bras droit et confident Robert Desvaux comme Chairman de la Mauritius Tourism Promotion Authority. Ils s’affrontent même par le biais de communiqués. Ramgoolam n’y fera rien et défiera même Duval en lui faisant comprendre que « si to pa kontan to allé ». – Xavier Luc Duval dénoncera l’insubordination de Michael Sik Yuen et sa démission. Que dalle ! – Xavier-Luc Duval s’adresse à la presse et déclare lui que : « l’entente entre le PTr et le PMSD est excellente (…) Michael est un très bon ministre » – Alain Wong ami de longue date de la famille Duval, alors Chairman à la Tourism Authority, sera également limogé au nez et à la barbe de Xavier Duval – – En juin de la même année Reza Issack traite les élus du PMSD de « incompétents et paresseux »2014 : Plus de 18 mois et après tant d’humiliations et de couleuvres venant de son pote Navin Ramgoolam, Xavier-Luc Duval quitte le gouvernement. Pourquoi ? Pas pour les couleuvres, mais pour le coup de pied sonnant qu’il a reçu de Navin Ramgoolam qui avait laissé comprendre qu’il fera une alliance électorale entre son parti et le MMM en vue des prochaines élections anticipées. Nous vous laissons le soin de tirer vos propres conclusions sur la belle complicité qui a existé entre les deux compères lors de leur dernière alliance et leurs récents petits compliments mutuels de vendredi.

Pour nous, Franchement, plus hypocrite que ça tu meurs !